top of page
  • kirtansraddha

Vous connaissez le virechana?

Vous connaissez le virechana? En fait, commençons par le début... Vous connaissez l'ayurvéda, la médecine traditionnelle de l'Inde. Médecine où l'on va traiter le corps, l'esprit, les émotions et la spiritualité en tant que tout. Où l'on va utiliser les plantes pour équilibrer notre être.


Chacun de nous a un type dominant, qu'on nomme dosha. Pitta (feu- eau), Vata (air-eau ) et Kapha (terre-eau). Et lorsqu'un ou plusieurs est en déséquilibre, c'est ce qui cause la maladie.


Pour cette retraite, nous ferons un traitement ayurvédique nommé virechana. C'est en fait une cure, une détox. Cela a débuté par une présentation de ce traitement par le docteur Satappa. C'était avec lui que j'ai fait mon premier virechana en 2018. Un homme très sage, un grand yogi.

Première rencontre avec le docteur Satappa


Le virechana, c'est un des traitements du panchakarma. Avec ce traitement on vient enlever toutes les toxines du corps, même celles qui sont cachées dans un coin depuis un bout. Cela va aider à équilibrer les doshas et peut permettre de régler certains déséquilibres chez nous. Le docteur nous a aussi demandé si on a des soucis plus particuliers qu'on aimerait traiter cette semaine. Il peut alors nous suggérer des traitements spécifiques.


Durant la première consultation, le docteur prend notre pouls, nous pose des questions sur notre était physique, émotionnel et spirituel. Avec ceci, il peut nous dire notre dosha prédominant du moment, lequel est déséquilibré. Dans mon cas, c'est vata. On va voir si le virechana permettra de rééquilibrer tout ça.

Docteur Satappa nous redonne des explications avant la première prise de ghee, gheetapana.


Pour débuter le traitement, il faut boire du ghee, gheetapana, pour les 4 premiers jours. Le docteur a préparé un mélange approprié pour chacune d'entre nous avec des herbes pour traiter nos déséquilibres. Le ghee, beurre clarifié, est fait avec le lait des vaches indiennes. Ce ghee a la propriété de pouvoir aller bien chercher toutes les toxines. Donc, on boit la dose le matin, cul sec. Si jamais on a la nausée, on nous offre de mâcher une feuille de tulsi (basilique sacré) ou encore de sucer une cardamome. Après, il faut s'activer, afin de permettre la digestion du ghee. Nous allons donc prendre une longue marche. Ensuite nous aurons une classe de yoga adaptée, car plusieurs types de postures sont à éviter, tel flexion avant et inversion. On ne peut pas non plus s'allonger, dormir ou aller à la climatisation. Aussi, il faut boire de petites gorgées d'eau chaude toutes les 5-7 minutes, jusqu'à ce que le ghee soit digéré. Le docteur revient vers 13h30 pour nous dire si le ghee a été digéré et ainsi, nous annoncer qu'on peut manger.

Nos potions de ghee en train de fondre

Marche sur la plage après la prise de ghee.

Un matin nous sommes allés marcher jusqu'à une ferme de vaches tout près.


Vous vous imaginez bien que l'on ne mange pas n'importe quoi. Nous avons le choix de fruits, soit la papaye, le mosambi (grosse lime sucrée) ou du melon d'eau. Ce sont les fruits qui ont les meilleures propriétés pour faciliter la détox. Un après-midi, la cuisine nous avait préparé un jus de mosambi frais. Grande excitation de notre part pour cette variété surprise! Mais le docteur lui, ne l'était pas ahahaha. "Qui a demandé à faire faire ce jus?" On a demandé si ok de le boire, et il nous a répondu : "Si vous avez encore des dents, vous devriez manger le fruit...." Ce sera le dernier jus pour le reste de la détox, je crois bien!


On nous prépare aussi du ganji, du riz complet local bouilli. Si on veut agrémenter notre plat, on peut rajouter de la lime et du sel. On a le droit de boire de l'eau de coco aussi. Et on en aura pour 8 jours de cette diète spécifique.

Ganji

Sivaram nous sert de la papaye et on voit l'assiette de mosambi.


Une fois la prise de ghee terminée, nous aurons 2 jours de massage abhyanga (massage à l'huile en profondeur) suivi d'une sudation, sur 2 jours. Cela va aider à drainer les toxines vers le système digestif. Ensuite, une journée de repos, puis c'est la fameuse journée de la purge!!! C'est à dire que l'on boit une petite potion laxative qui va nous permettre d'évacuer toutes ces toxines. Généralement une personne visite la toilette entre 5 et 15 fois.


Durant le traitement, on passe à travers diverses phases. Certaines plus difficiles que d'autres. Certaines personnes ont beaucoup d'énergie, d'autres moins. Certaines ont la nausée, d'autres non. Mais ce qui est sûr, c'est que l'on verra une belle différence à la fin. Le teint de la peau est plus clair, plus radieux, les yeux sont pétillants. On se sent mieux plus légère... Je vous en reparle après le traitement sur comment je me sentirai cette fois-ci.

Horaire typique durant le virechana


À bientôt,

Haribol!

Śraddhā

234 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires

Noté 0 étoile sur 5.
Pas encore de note

Ajouter une note
bottom of page